Vous êtes ici : Accueil > La vie des associations > Manifestation pour Bruni

Manifestation pour Bruni

L’asbl Wolf Eyes appelle tous les amis des animaux à manifester devant le tribunal de Huy le mercredi 21 juin 2017, en mémoire de Bruni, un labrador décédé suite à de graves négligences. L’audience, qui aurait dû avoir lieu le 18 janvier dernier, avait été reportée une première fois au 3 mai en raison de l’absence de l’accusé, avant d’être à nouveau postposée. La nouvelle date est à présent connue, la comparution aura lieu le 21 juin.

La maltraitance envers les animaux, qu’ils soient chats, chiens, vaches, chevaux doit cesser ! Les bourreaux ne peuvent plus rester impunis. Nous espérons que l’asbl obtiendra gain de cause, offrant ainsi à tous les futurs Bruni une jurisprudence sur laquelle d’autres jugements pourront s’appuyer.

La triste histoire de Bruni

En mars 2015, l’asbl Wolf Eyes était appelée par une personne de Huy, alertée par l’extrême maigreur d’un chien dans une cour. Ce chien, c’était Bruni, un Labrador immédiatement pris en charge dans un état de grande faiblesse. Il ne pesait plus que 18 kg au lieu des 30 qu’il aurait dû approximativement atteindre.

Bruni s’est retrouvé seul, abandonné dans cette cour après le déménagement de son propriétaire. Pendant près de 2 ans, ce dernier s’est très peu occupé de lui ; il était nourri lors de ses quelques passages et par les voisins qui lui jetaient de la nourriture quand ils y pensaient. Il disposait du dessous d’une remorque comme seul abri.


Choyé par une famille d’accueil aux petits soins pour lui après son sauvetage, Bruni avait commencé à se remplumer mais 4 mois plus tard, son état s’est fortement dégradé et il a fallu prendre la lourde décision de l’euthanasier.

Du côté de la justice

La plainte déposée en 2015 par l’asbl Wolf Eyes a été classée sans suite par le parquet “faute de preuves suffisantes”, sur base semble-t-il de témoignages assurant que le propriétaire du chien s’en occupait. Les photos de Bruni publiées à l’époque suffisent à prouver qu’il n’en était rien.

L’asbl ne désarme pas et intente une action au civil. L’audience aura lieu le 18 janvier au tribunal de Huy.

Que pouvez-vous faire ?

Plus d’infos : https://www.facebook.com/asbl.wolfeyes/