Vous êtes ici : Accueil > Vie quotidienne > J’ai perdu mon chat, que faire ?

J’ai perdu mon chat, que faire ?

Le nombre d’appels à l’aide de personnes signalant la disparition de leur chat sur les réseaux sociaux, les forums et autres sites de petites annonces est très important. Bien souvent, ces propriétaires malheureux ne savent pas quoi faire ni vers qui se tourner pour retrouver leur ami. Cet article vous donne une marche à suivre.

Si votre chat s’est enfui alors qu’il ne sort d’habitude pas, ou s’il tarde à rentrer contrairement à ses habitudes, ne perdez pas de temps, partez à sa recherche. Plus vite vous réagirez, moins il aura le temps de s’éloigner ou d’être victime d’un accident.

Premier réflexe : ID-Chips et/ou Cat-ID

Si votre chat est identifié par puce électronique, la première chose à faire est de vérifier chez ID-Chips et/ou chez Cat-ID que les données vous concernant sont à jour. Il arrive malheureusement qu’un chat retrouvé ne puisse être rendu à ses maîtres faute de pouvoir les contacter.

Appelez votre chat

La plupart des chats ne s’éloignent pas trop de leur maison (200 à 300 mètre maximum, le plus souvent), mais ils peuvent être attirés hors de leur territoire par quelque chose (une proie, par exemple) ou avoir pris peur à cause d’un bruit ou d’une situation inhabituelle. Si votre chat n’est pas stérilisé, le risque qu’il s’éloigne est plus important car il va avoir tendance à suivre un chat de l’autre sexe en période de chaleurs.

Même sans être bien loin, en se retrouvant hors de son territoire et de ses marques, il est perdu. Le chat se repère principalement aux odeurs et aux sons connus. Dès que vous constatez sa disparition, partez à sa recherche, faites le tour de votre quartier.

Si vous ne le retrouvez pas immédiatement, appelez-le de votre jardin ou de votre pas de porte tôt le matin ou tard le soir, quand l’environnement est calme (prévenez vos voisins de la raison pour laquelle vous criez, la plupart se montreront très compréhensifs). Criez son nom, fortement, toutes les 20 ou 30 minutes et durant au moins 5 minutes, sans vous éloigner de votre maison : le chat peut entendre les sons de très loin, il s’orientera en suivant votre voix mais… il lui faut le temps d’arriver. Tendez l’oreille à l’affût d’un bruit, d’un miaulement, d’un gémissement qui signalerait sa présence. Il peut en effet s’être blessé et incapable de vous rejoindre. Répétez tout ceci durant 2 ou 3 heures, chaque jour, aussi longtemps que vous ne l’avez pas retrouvé. [1]

Vous pouvez aussi faire un bruit qui lui est familier et l’attire : taper sur sa gamelle, secouer le sac de croquettes, etc.

Attirez-le

Le nez du chat est redoutablement efficace, il peut repérer une odeur familière à longue distance. Placez des objets portant des odeurs qu’il connaît à l’extérieur, en les protégeant de la pluie. Cela peut être sa litière, un panier ou un plaid portant son odeur, un vêtement imprégné de la vôtre, une gamelle de ses croquettes favorites…

Faites le tour du voisinage

Votre chat peut être coincé dans un garage, un abri de jardin, une cave, un soupirail … Sonnez chez tous vos voisins et demandez-leur de vérifier. Le mieux, surtout si votre chat est craintif, est qu’ils vous autorisent à vérifier vous-même. En effet, le chat enfermé se trouve dans une situation stressante et l’entrée d’un inconnu dans sa « prison » peut le pousser à se cacher plutôt qu’à se montrer.

On peut comprendre que votre voisin refuse, surtout s’il vous connaît à peine. Mais peut-être alors acceptera-t-il de déposer un bol de croquettes (que vous fournirez) et un bol d’eau dans un coin, et de vérifier de temps en temps si le stock diminue, signalant la présence d’un animal.

Idéalement, demandez-leur également de vérifier leur jardin : si vous êtes en ville où les jardins sont entourés de murs, votre chat pourrait être tombé dans l’un d’eux et ne pas pouvoir en ressortir ; et même dans un jardin ouvert, si votre chat est blessé, il pourrait se cacher sous une haie, dans un massif, un tas de bois ...

Rassembler des photos

Plongez dans vos photos pour trouver les clichés de votre chat. Peu importe que les photos soient belles ou non, le principal est qu’elles soient les plus nettes possibles et que l’on voie bien votre chat.

Idéalement, vous sélectionnerez des images qui le montrent sous plusieurs angles : un gros plan de sa tête, une photo de ses flancs droit et gauche, éventuellement une photo prise de l’arrière. Bref, en voyant vos photos, les gens devront pouvoir le reconnaître : sa couleur, le marquage de son pelage, sa morphologie, ses signes particuliers s’il en a.

Ecrivez une description la plus complète possible

Avec les photos, faites une petite affiche (un simple traitement de texte suffira) et ajoutez un texte. Celui-ci doit mentionner :

Si vous n’avez pas pu parler à certains de vos voisins, vous pourrez aussi déposer une de ces affiches directement dans leur boîte aux lettres. Pour cette utilisation, pensez à ajouter une phrase leur demandant explicitement de vérifier leur garage, cave, grenier, jardins, abris ...

Prévenez les bonnes personnes

Utilisez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, Facebook en tête, sont une manière facile et rapide de toucher un maximum de monde. Partagez vos photos et votre description sur votre compte personnel et en mode public en insistant auprès de vos amis pour qu’ils partagent. Pensez également aux pages et groupes Facebook rassemblant des personnes géographiquement proches (pages communales, donneries, clubs, etc).

Mais surtout, contactez les pages de référence pour animaux perdus/trouvés. De nombreuses personnes les suivent et partagent. De plus, les associations de protection animale y sont pour la plupart abonnées, ce qui permet de toucher de nombreux bénévoles agissant pour les chats errants sur le terrain. De votre côté, scrutez ces pages pour vous assurer que personne n’a trouvé votre chat.

Voici une série de pages utiles sur Facebook.

Pet Alert

Brabant wallonBruxellesHainautLiègeLuxembourgNamur

Anim alert

Brabant wallonBruxellesHainautLiègeLuxembourgNamur

Pages toutes régions

Pages par ville ou région

AndenneAnderluesAntoing & TournaiAthBeloeilBarchonBasse Meuse & région liégeoiseBrabant wallon 1Brabant wallon 2Braine-le-Comte 1Braine-le-Comte 2Bruxelles 1Bruxelles 2Bruxelles 3Centre (région du —)CharleroiChênée, WandreChimayCineyColfontaineCourcellesDaussoulxDinantEvere et SchaerbeekFléron 1Fléron 2FrameriesHainaut 1Hainaut 2Hannut, Huy, WaremmeHesbaye-CondrozHuyJaucheJetteJupilleLiège 1Liège 2Liège 3Liège 4 (province)Lobbes, Erqueline, Merbes, EstinnesLouvain-la-NeuveMalmedyMonsNamur-CineyNivelles 1Nivelles 2Saint-HubertSambrevilleSeraingSoumagneTilff, EsneuxTournai 1Tournai 2Tournai 3TubizeVaux-sous-ChèvremontWaimesWaterlooWelkenraedtWemmel3 frontières (BE-DE-NL)
(si vous connaissez un groupe non répertorié, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous l’ajoutions)

Refuges et associations

Les refuges et associations suivent généralement les pages Facebook d’annonces d’animaux perdus et trouvés mais ils ne peuvent pas voir tous les posts ! Prévenez ceux de votre région, vous en trouverez la liste ici.

Distribuez et apposez des affiches

Déposez des affichettes dans toutes les boîtes aux lettres du quartier. Vous pouvez aussi en mettre sur les pare-brise des voitures si vous avez une grande surface à proximité, par exemple.

Placez des affiches partout où vous pouvez : chez les vétérinaires, dans les commerces, à la pharmacie, la boulangerie, la friterie, les garages … Pensez aux endroits de passage mais aussi à ceux où les gens doivent attendre et n’ont rien d’autre à faire que de regarder tout ce qui les entoure pour « tuer le temps » : arrêts de bus, quais de gare, caisses de supermarché, administrations, salles d’attente des médecins, mutuelles, etc.

Ayez toutefois la précaution de demander l’autorisation d’apposer vos affiches : vous mettre quelqu’un à dos n’aidera pas votre chat. Vous ne seriez pas le premier à être victime d’un esprit chagrin qui, agacé, saboterait votre campagne d’affichage.

Conclusion

Rester les bras croisés à pleurer son animal ne le ramènera pas. Comme on vient de le voir, il y a tant de choses à faire pour tenter de le retrouver ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, agissez le plus rapidement possible, dès que vous constatez sa disparition. Mieux vaut trop vite que trop tard…

Mais nous ne pouvons pas clôturer cet article sans donner un conseil : faites identifier votre chat par puce électronique ! Au-delà des obligations légales, les statistiques démontrent que les animaux identifiés ont beaucoup plus de chances que les autres d’être retrouvés. Bien sûr, ça coûte un peu d’argent… combien vaut votre chat à vos yeux ? Lorsqu’il sera trop tard, vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer. Vous aimez votre chat ? Appelez votre vétérinaire pour le faire pucer. MAINTENANT.


[1Ce paragraphe est un résumé de la Méthode simple pour retrouver son chat perdu © de Patricia Frankhauser, ex-responsable bénévole de Protection Animale dans le Var France, dont vous pouvez retrouver le texte intégral sur sa page Facebook. Celle-ci explique pourquoi la méthode est efficace et pourquoi votre chat, même s’il vous entend, mettra peut-être plusieurs jours à rentrer.