Vous êtes ici : Accueil > Humeurs et actus > Construire un abri pour chats errants

Construire un abri pour chats errants

Au coeur de l’hiver, les températures peuvent descendre bien en-deça de 0°C. Outre que ce froid est synonyme de dangers pour vos propres chats, pensez à ménager des abris pour les chats errants, le froid peut les tuer ! Vous pouvez même en construire un vous-même à moindre frais.

▶︎ Votre abri sera également utile l’été, en cas de canicule, avec quelques adaptations évoquées en fin d’article.

Revenons d’abord à la période hivernale. Si vous en avez l’occasion, vous pouvez simplement laisser la porte d’un abri de jardin, d’un garage ou d’une cave entrouverte, tout en vérifiant que rien de dangereux ne s’y trouve (pointes saillantes, lames effilées, produits chimiques, antigel ...), que le chat puisse facilement ressortir et que la porte ne risque pas de se refermer en cas de coup de vent.

Attention néanmoins que le printemps revenu, minou pourrait bien y avoir pris ses petites habitudes... Il ne faudrait pas alors qu’il s’y retrouve enfermé durant plusieurs jours sans eau ni nourriture. Si vous craignez que cela se produise, le mieux est de construire un petit abri pour l’aider à passer l’hiver.

Quelles sont les qualités d’un bon abri ?

Comment construire un abri ?

Cela ne demande pas d’être un génie du bricolage ni de dépenser des fortunes ! Voici quelques idées [1] facilement réalisables. Cela peut même être une merveilleuse source d’occupation pour un après-midi bricolage avec vos enfants. Il vous faudra :

Un contenant, par exemple :

De l’isolant, par exemple :

Un fond douillet, par exemple :

Quelques accessoires, selon le modèle choisi :

Des tutos !

Tuto photos

Le groupe des nourrisseurs des chats errants de Forest vous a concocté un joli tutoriel pour un abri tout simple sur sa page Facebook. En cliquant sur chaque photo de leur album, vous aurez les explications pas à pas.

Tuto vidéo

Si vous êtes un peu plus bricoleur et que vous êtes outillé, ne manquez pas les tutos vidéo des "abris de Papy".

Papy Challe est le papa de la présidente de l’asbl Ever’y Cat. Il passe ses journées à fabriquer des abris pour les chats trop sauvages pour être mis à l’adoption et dont l’asbl assure donc le suivi (stérilisation, nourrissage, soins) sur le terrain. Au fil des ans, il a pu améliorer sa technique pour en arriver aujourd’hui à de bien jolis abris.

Les abris de Papy - partie 1.
Les abris de Papy - partie 2.

Dernier conseil…

Vous désirez également aider les pauvres chats errants en leur donnant à boire et à manger ? On ne peut que vous y encourager ! Avec le froid, les chats ont besoin de plus de nourriture car ils perdent beaucoup d’énergie à conserver leur chaleur. Quant à l’eau, elle manque car la moindre petite flaque est bien souvent gelée. Veillez toutefois :


Et l’été ?

Un abri bien isolé protège également de la chaleur. L’isolation fait son travail dans les deux cas. Offrir un abri aux errants les jours où l’air se transforme en fournaise est donc également salvateur pour eux.

  • Préférez pour votre abri un revêtement extérieur blanc ou de couleur claire, qui reflètera mieux la chaleur qu’un plastique noir.
     
  • Une couverture de survie, vendue +/- 3€ dans les grandes chaînes d’articles de sport, est aussi un très bon revêtement en lieu et place du plastique. C’est tout fin mais solide et cela fera une bonne couche isolante finale (logique, c’est fait pour). C’est le côté argenté qui renvoie la chaleur ; en été, on mettra donc l’argenté vers l’extérieur (vers le soleil) et le doré contre les parois de l’abri. En hiver, ce sera l’inverse.
     
  • Si vous choisissez de protéger votre abri avec une couverture de survie, tenez compte du fait que son bruissement en cas de vent, même léger, ressemble au bruit du papier d’aluminium, son que la plupart des chats détestent ! Il faudra donc l’encoller totalement pour éviter qu’elle ne bouge. Sinon, vous pouvez aussi utiliser un protège pare-brise à la place. Ça fait parfaitement l’affaire mais c’est plus coûteux.
     
  • Ne placez évidemment pas l’abri en plein soleil. Choisissez un endroit idéalement ombragé toute la journée ou, s’il n’y en a pas, qui soit au moins à l’ombre aux heures les plus chaudes.
     
  • On oublie évidemment la doudoune bien chaude au fond de l’abri. Par contre, vous pouvez mettre des bouteilles d’eau au congélateur (ne les remplissez pas complètement : l’eau se dilate en gelant) et les placer dans l’abri sous ou à côté d’un coussin (pour le côté moelleux du couchage) ET emballées dans une couverture bien refermée (ou à défaut un grand drap de bain) afin d’éviter le contact direct du chat avec les bouteilles gelées et un éventuel choc thermique.
     
  • Et surtout, n’oubliez pas de disposer des récipients d’eau fraîche, renouvelée régulièrement, à proximité.

Et pour aider vos propres chats à supporter les périodes de canicule, vous trouverez des conseils dans cet article.


[1Sources images

Un tout grand merci à Ever’y Cat asbl qui nous a gentiment permis d’utiliser la photo qui illustre le chapeau de l’article. Sur sa page Facebook, vous trouverez des exemples des abris réalisés par l’association.

Sources des autres photos de la page :
Photo 1 : Chats de mon cœur • Photo 2 : Les amis des chats de Bligny • Photo 3 : Friends of Felines • Photo 4 : Nafeuse’magazine • Photo 5 : The Meow Place Pinterest • Photo 6 : Sandy Sandy • Photo illustrant le tuto photo : Les chats errants de Forest • Photo illustrant le tuto vidéo : Ever’y Cat